Nous sommes bon nombre de consommateurs à remarquer la fermeture de petits commerces dans nos quartiers. En nous baladant à Paris, Rennes ou Brest, nous observons des ouvertures… puis quelques mois après leur fermeture.

Ces fermetures précoces peuvent bien évidemment être dues à des plans d’actions qui n’ont pas été suffisamment travaillés. Un prévisionnel mal établi, une zone de chalandise mal choisie, une clientèle espérée qui n’est pas au rendez vous,…

Beaucoup de commerçants oublient malheureusement et bien trop souvent l’intérêt de lier leur commerce physique à une vitrine sur Internet. Le chaland de 2017 se promène bien entendu dans la rue mais fait de plus en plus son choix au préalable sur Internet.

Dans ces nouvelles installations, les prévisionnels omettent parfois de prendre en considération des frais de publicité liés à une vitrine sur Internet. Le coût de fonctionnement d’un site Internet n’entre rarement dans les calculs et pourtant…

Et pourtant, bon nombre de commerces pourraient voir leur activité décoller grandement avec l’aide d’un site Internet, d’un blog,… Il en suffit de peu pour se faire une petite place sur le web dans sa commune.

Cette petite place peut être concrétisée par un simple site vitrine, bien référencé il vous apportera une clientèle gratuite, qui sera prête à se rendre dans votre commerce même si c’est à plus de 15 minutes de marche.

Elle peut également être concrétisée par la création d’un site e-commerce. Celui-ci pourra permettre à vos clients de venir retirer ses produits en magasin, de se les faire livrer à domicile et vous pourrez ainsi atteindre une nouvelle clientèle. Nouvelle clientèle, donc nouvelle source potentielle de chiffre d’affaires.

Pourquoi ne pas contacter l’un de nos consultants web afin de vous faire accompagner dans votre démarche sur Internet ?

N’hésitez plus, augmentez votre chiffre d’affaires en toute sérénité !